Pratchett Disque-Monde, sorcière et charge mentale 

Tiens je veux vous parler d'un de mes trucs féministes pref parce que c'est lié au Disque-Monde, dans mon mémoire j'ai appellé le cycle des sorcières des « romans sociaux » pour pas faire peur à mes profs mâles blancs qui notaient mon taff, mais on va dire les choses, les sorcières dans le Disque sont la glue sociale de leur village, le cycle est un cycle féministe : elles sont centrales parce qu'elle font le travail émotionnel dont personne ne veut. Elles font les basses besognes du care.

Disque-Monde, sorcière et charge mentale, violence 

Pour juger la famille dont le père sans emploi bas femme et enfants, les commérages sont là, mais pour soigner les dits membres de la familles sans les culpabiliser, y a que la sorcière.
Elles sont des sorcières, elles se sont créer une autorité pour qu'on les respectent parce qu'elles font les tâches qui, sans la crainte du chapeau pointu, les mets au plus bas de l'échelle sociale. Elles ne vont ce qu'elles veulent, elle font ce qui doit être fait sans quoi des personnes fragiles (enfants, malades, personnes âgés isolés) vont souffrir.
Toutes les sorcières ne sont pas célibataires, mais une bonne partie oui.

Afficher le fil de discussion

Disque-Monde, sorcière et charge mentale, 

Et l'esquisse derrière les échecs relationnels sont majoritairement l'incompréhension avec les hommes, qui eux vivent dans un mode de « y a qu'à faut qu'on ».
Un moment une famille tombe tout le temps malade parce qu'ils creusent leur toilettes à côté du puits, Mémé, leur dit qu'un diablotin c'est installé dans leur toilettes et ils doivent les creuser de l'autre côté du terrain, et faire bouillir l'eau qu'ils utilise pour chasser le diablotin. Le personnage qui l'accompagne demande pourquoi ce mensonge ? Est-ce que c'est pas plus simple de juste leur expliquer pour l’hygiène ?

Afficher le fil de discussion

Disque-Monde, sorcière et charge mentale, 

Et elle répond, ils viennent pour une solution de sorcière, ils en ont une, et elle est sûre qu'elle ne reverra plus leur bébé en consultation pour diarrhée pendant un moment. Mais qui si lui veut prendre la responsabilité de venir tout les jours leur inculquer des leçons, prendre sur son temps et le leur pour expliquer les base de l'hygiène, libre à lui.

Afficher le fil de discussion
Suivre

Disque-Monde, sorcière et charge mentale, 

C'est là que Pratchett est fort, il met pile le doigt dessus, la différence entre vivre dans la projection de ce qui serait le mieux/à faire (coucou tous les profem du monde) et la réalité du terrain qui impose des choix parfois éthiquement bof, mais nécessaire pour une amélioration concrète de la situation.
Ce n'est avec un manuel de conseils tout fait (aussi bon que puissent être les conseils) qui va changer les gens qui sont des monolithe d'habitude, c'est par l'attention et le lien de confiance qu'on crée avec eux.

Disque-Monde, sorcière et charge mentale, fin 

Ce lien, cette charge mentale à créer et entretenir demande des efforts et de la patience que beaucoup d'hommes ne comprennent pas, ne veulent pas faire. Et les seuls relations de couple sorcière/hommes qui fonctionne sont celles où l'autre fait l'effort d'écouter et comprendre sa compagne.

Évidemment y a beaucoup de limite, on pourrait cité l'hétéronormativité du Disque, et le côté très dépressif de l'écriture Pratchettienne qui veut que la majorité des gens à part un petit pourcentage sont irrévocablement stupide, mais bordel, si papy Pratchett né en fucking 1948 comme mâle blanc hétéro à réussi à mettre le doigt sur le problème de la charge mental you have no fucking excuses

Afficher le fil de discussion

re: Disque-Monde, sorcière et charge mentale, fin 

@Ymelia les mages qui ont 100% la vibe libriste en plus (qui est en fait celle de l'Homme Qui Sait Mieux Que Toi, certes)
un jour je lirai tout Pratchett

re: Disque-Monde, sorcière et charge mentale, fin 

@shad et le plus délicieux c'est qu'ils sont toujours toujours montré comme un groupe de mec foncièrement inaptes et qui galère à gérer les situations de crises qui les sortent de leur habitudes et tout le comique du cycle des mages reposent dessus

re: Disque-Monde, sorcière et charge mentale, fin 

@Ymelia ouais, l'Université c'est quand même le temple de l'entre-soi avec zéro impact pour le monde extérieur :')

re: Disque-Monde, sorcière et charge mentale, fin 

@shad @Ymelia

Je cherche un contre exemple où ils servent effectivement à quelque chose, mais à part un peu d'exposition...

re: Disque-Monde, sorcière et charge mentale, fin 

@Ambraven @shad @Ymelia y a le moment où la mort se barre et ils s'occupent du centre commercial qui pousse, mais c'est anecdotique. Sinon, y a quelques moments où ils servent un peu à quelque chose, généralement en conseil, mais bon. C'est surtout Ridculle, qui est loin d'être comme les autres mages, ou Stibon, et pareil.

re: Disque-Monde, père porcher spoiler 

@Ambraven @shad Dans Père Porcher ils parviennent avec moult difficultés à comprendre que si des divinités se créer à la chaîne c'est à cause du vide de croyance laissé par le père porché

re: Disque-Monde, sorcière et charge mentale, fin 

@Ymelia c'est hyper intéressant ce que tu dis, merci

Disque-Monde, sorcière et charge mentale, fin 

@Ymelia Ouiiii ce cycle est juste génial pour ça et plein d'autres raisons !!

Disque-Monde, sorcière et charge mentale, fin 

@Ymelia
Merci

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Mochi Academy 🍡

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !